Oryanoo Sync Server

Introduction à la synchronisation de serveurs Oryanoo CRM

La technologie de synchronisation de serveurs Oryanoo vous permet d'implanter un serveur sur chacun de vos sites géographiques. Vous optimisez alors le temps de réponse de vos applications tout en garantissant une disponibilité de service maximale puisque vous disposez d'une copie des données sur chaque serveur.

Chaque serveur fonctionne de façon autonome. Il dispose de sa propre base de données ainsi que de l'intégralité de vos documents et emails. A la fréquence de votre choix et généralement en continu, les serveurs se synchronisent entre eux.

Vous pouvez disposer d'autant de serveurs que vous le souhaitez. L'ensemble de la plate-forme constitue une base de données globale et répartie. Si un serveur tombe en panne, les autres continuent à assurer le service. Lorsque le serveur endommagé est réparé, il se re-synchronise automatiquement avec les autres serveurs.

 

Mise en œuvre

Pré-requis

Avant de pouvoir mettre en œuvre la synchronisation entre deux serveurs, vous devez au préalable disposer d'une plate-forme Oryanoo opérationnelle sur chacun des deux serveurs. Les bureaux virtuels à synchroniser doivent être installés et opérationnels sur chacun des deux serveurs.

Les versions d' ORYANOO PLATFORM SERVER doivent être identiques sur les deux serveurs et supérieures ou égales à la version 6.0.

Les versions des bureaux virtuels doivent être identiques sur les deux serveurs et supérieures ou égales à la version 6.0.

Il est fortement recommandé de disposer d'un VPN entre les serveurs afin que les synchronisations s'effectuent de façon sécurisée. Il est néanmoins possible de se passer d'un VPN en installant une version de MySQL qui autorise les connexions SSL. Les synchronisations de fichiers (archives du CRM, email, fichiers partagés, …) s'effectuent au dessus d'une connexion SSH (authentification par clé RSA).

Configuration de la synchronisation

A partir du bureau virtuel, vous pouvez configurer la synchronisation du serveur via :

Menu > Administration > Synchronisation du serveur

Veuillez cliquer sur l'icône « Configuration » afin d'accéder aux paramètres suivants :

  • Nom du serveur local
    le nom ou l'adresse IP du serveur que vous êtes en train de configurer
     

MODE SLAVE (Synchronisation initialisée par un serveur distant)

  • Activer la synchronisation
    Positionner ce paramètre à « Oui » si ce serveur joue le rôle de Slave vis à vis d'un serveur Master.

  • Serveur distant (master)
    Dans le cas où vous avez répondu « Oui » ci-dessus, veuillez préciser le nom du serveur Master qui initialisera les synchronisations avec ce serveur Slave.
     

MODE MASTER (Synchronisation initialisée par ce serveur)

  • Activer la synchronisation
    Positionner ce paramètre à « Oui » si ce serveur joue le rôle de Master vis à vis d'un serveur Slave.

  • Période de synchronisation
    Veuillez renseigner ici le temps d'attente avant qu'une nouvelle synchronisation soit lancée. Une faible valeur offre l'avantage de réduire le nombre de données non synchronisées entre les serveurs. Une valeur plus élevée offre quant à elle l'avantage de moins pénaliser des serveurs en terme de charge liée à la synchronisation.

  • Serveur distant (slave)
    Dans le cas où vous avez répondu « Oui » ci-dessus, veuillez préciser le nom du serveur Slave auprès duquel le serveur initialisera des synchronisations.

  • Nom du bureau virtuel distant
    Veuillez préciser le nom du bureau virtuel distant. Il est fort probable que celui-ci ait le même nom que le bureau virtuel local.

  • Base de données distante
    Veuillez préciser le nom de la base de données MySQL distante.

  • Identifiant
    Veuillez préciser l'identifiant qui permet de se connecter à la base de données MySQL distante.

  • Mot de passe
    Veuillez préciser le mot de passe qui permet de se connecter à la base de données MySQL distante.

  • Domaine Email
    Nom du domaine Email à synchroniser. Dans le cas où vous disposez d'alias de domaine, ces alias correspondent à des liens symboliques sur le serveur. Veuillez vous assurer que vous renseignez le nom de domaine qui correspond au répertoire qui contient les boites aux lettres et non les liens symboliques.

Commande server_sync

La commande server_sync est en charge de réaliser la synchronisation d'un bureau virtuel avec un autre serveur. Avant de pouvoir l'utiliser, vous devez au préalable configurer la synchronisation à la fois sur le serveur master et sur le serveur slave.

Pour cela, veuillez vous rendre sur le bureau virtuel de chaque serveur, dans le menu Administration > Synchronisation du serveur (voir le chapitre précédent « Configuration de la synchronisation »).

Si la synchronisation n'est pas configurée, la commande server_sync refuse de s'exécuter.

server_sync peut réaliser une synchronisation à chaque fois que la commande est lancée ou bien s'exécuter en mode « daemon ». Dans ce cas, la commande s'exécute indéfiniment et réalise les synchronisations avec la période définie dans la configuration.

En mode « daemon », la commande server_sync peut être lancée au démarrage du serveur.

Usage

# cd /ies

# ./server_sync -vd vd_name [ -f|-force ] [ -init ] [ -d|-daemon ]

options

  • -vd nom_du_bureau_virtuel
    Le nom du bureau virtuel est celui qui est local au serveur sur lequel on exécute server_sync. Le nom du bureau virtuel distant sera trouvé dans la configuration (voir « Configuration de la synchronisation »).

  • -f ou -force
    server_sync positionne un verrou afin de ne pas s'exécuter en parallèle avec une autre commande server_sync ou bien pendant le processus d'upgrade du bureau virtuel. L'utilisation de cette option permet d'outrepasser le verrou.

  • -init
    lors d'une synchronisation, server_sync recherche les modifications effectuées depuis la dernière synchronisation réalisée avec succès. Cette option permet d'indiquer à server_sync de rechercher les différences entre les deux bases de données, sur l'ensemble des enregistrement. Cette opération exceptionnelle augmente fortement le temps d'exécution de la synchronisation.

  • -d ou -daemon
    Lorsque cette option est positionnée, server_sync s'exécute en boucle et effectue une synchronisation suivant la « période de synchronisation » définie dans la configuration (voir « Configuration de la synchronisation »).